JEMEA

Jemea, Femme Africaine, exemple pour toutes les autres. Une femme au service de l’humanité

À une époque où la femme africaine se relève de son sommeil, The Voice Within Me entre en contact avec une femme au cœur de l’action. Mokwe Elomo Jemea, un nom original pour une personne originale. Une femme flotante qui a pris sur elle de rendre le monde meilleur. Humanitaire, philanthrope, féministe, épouse, mère, elle porte tous ces différentes casquettes et passe de l’un à l’autre avec aisance. Elle est originaire de la région sud-ouest, Departement de la Meme, Sous-Departement Mbonge et a tellement de réalisations, je ne sais pas par où commencer.


Elle est un produit de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) où elle a obtenu une Maîtrise en Corporation Internationale et Action Humanitaire, et de l’Université de Yaoundé II où elle a une Licence en Droit Privé. Ajouté à cela, elle a une formation sur le leadership international et les droits de l’homme.
En tant qu’humanitaire, elle milite à HEFORSHE. C’est une ONG qui favorise le féminisme masculin. Là où les hommes sont appelés à se battre pour les femmes et leurs droits, c’est un combat général! Elle mène des campagnes de sensibilisation sur l’égalité des sexes et implique les hommes dans la lutte.En tant que Leader civique elle fait don de son temps, de ses compétences, de ses connaissances et de son enthousiasme pour promouvoir la qualité de vie dans sa communauté. Elle trouve des moyens d’avoir un impact positif sur les individus et les organisations. Son implication dans les actes humanitaires est une passion, car elle dit, je cite « l’aspect humanitaire de moi est mon but sur terre, ce qui explique pourquoi je suis si dévoué à elle, c’est ce qui me réveille la nuit quand les autres ronflent ». C’est la voix en elle.

Elle pense qu’il ne sert à rien de vivre une vie extravagante quand il y a quelqu’un quelque part qui meurt de faim. Raison pour laquelle elle a fondé Aid Refugee Children (ARC), une ONG humanitaire dédiée au soutien des enfants les plus vulnérables réfugiés.

Elle est un Modèle Nations Unies (MUN) qui vise à rassembler des jeunes pour simuler sur les questions concernant les Objectifs de Développement Durable (ODD) et proposer des solutions à l’ONU. Les Objectifs de Développement Durable (ODD), autrement connus sous le nom d’objectifs Mondiaux, sont un appel universel à l’action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les peuples jouissent de la paix et de la prospérité.

Par ailleurs, elle est membre de l’Initiative des Jeunes Leaders Africains (YALI) qui est un réseau réunissant de jeunes leaders africains. YALI est un effort signer pour investir dans la prochaine génération de leaders africains.

Récemment, elle a été nommée Directrice pour le pays / Ambassadrice de l’Opportunité Africaine pour la Jeunesse (OYAOP), une plateforme qui rapproche les jeunes du monde entier des opportunités de changement de vie et crée des liens avec les organisations internationales.

En tant qu’une activiste pour la jeunesse, elle part du principe que les jeunes sont au centre de l’avenir de demain. Raison pour laquelle elle encadre les jeunes dans leurs différentes activités et pense que le changement doit commencer avec nous, et il doit commencer maintenant.

En tant que difficultés, elle me dit qu’elle n’a rencontré aucune à la hauteur de limiter ses actions. Elle dit “Je trouve les problèmes mineures et souvent nécessaires en tant que leader”. Cependant, elle a toujours des plans d’urgence afin de ne pas être empêcher dans le processus.
Dans ses différentes actions, elle a réussi à créer un réseau international de penseurs d’esprit similaire. Elle a reçu plusieurs prix et considère cela comme une excellente occasion d’acquérir plus de compétences à ramener à la maison afin de mieux éduquer son peuple.

Cette jeune femme est une image de ce que nous voulons que la femme Africaine soit. Forte, sans défaite et qui croit en ses aspirations et ses rêves. Pouvoir à Mokwo Elomo Jemea, pouvoir à la femme Africaine. L’Afrique a besoin de plus de femmes de votre calibre pour se lever sur une nouvelle aube.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *